Carte Bancaire et séjour en stage à l’étranger

jessow Conseils pratiques, Préparer son départ 0 Comments

La carte bancaire est généralement le moyen de paiement le plus pratique lors d’un séjour à l’étranger. A condition de l’utiliser dans de bonnes conditions et de suivre quelques précautions avant de partir. Pour votre départ en stage en Amérique Latine, en Afrique ou en Asie, c’est un élément important à prévoir avant de quitter la France.

Sans oublier qu’il est important de prévenir votre banque de votre départ à l’étranger pour qu’ils ne croient pas en un piratage de votre CB lorsqu’ils verront des opérations effectuées à l’autre bout du monde! En effet, votre banque pourrait bloquer vos retraits et paiements pour prévenir toute utilisation frauduleuse de votre CB.

Les frais de transaction :
En dehors de la France et de la zone euro, les retraits à l’étranger sont souvent couteux. Les banques prennent des commissions sur les retraits et paiement en carte bancaire (de 3 à 12 € par retrait suivant les banques). Il est donc préférable de négocier avec votre banque avant votre départ pour savoir ce qu’ils peuvent vous proposer. Cela vous évitera de mauvaises surprises sur place!

Les plafonds de retraits et de paiements à l’étranger: 

Le plafond de retrait concerne tous les retraits d’argent effectués aux distributeurs automatiques ou aux guichets automatiques bancaires (GAB). Il est en général calculé sur 7 jours glissants.

Le plafond de paiement représente l’ensemble des paiements (paiements chez les commerçants, achats en ligne…). Il est quant à lui calculé sur 30 jours glissants.

Ces deux plafonds varient suivant votre type de carte bancaire et des plafonds fixés par votre banque. Ils sont modifiables auprès de votre conseiller.

Si vous partez quelques mois à l’étranger, certaines banques peuvent parfois vous offrir des retraits « gratuits » dans votre pays de destination (comprenez des retraits en distributeurs sans commissions). Tout cela est à négocier avec votre conseiller avant votre départ en stage.

A vérifier avant de partir : 

  • La date de validité de votre carte : si la carte expire pendant votre séjour, vous risquez de vous retrouver dans l’incapacité de retirer de l’argent.
  • Les plafonds de paiements et de retraits liés à votre pays de destination.
  • Prévenez votre banquier avant de partir pour ne pas voir votre carte bloquée pour suspicion de fraude et profitez-en pour négocier les frais bancaires, l’assurance et les plafonds de retraits et de paiements ;
  • Si votre banque possède des réseaux partenaires dans votre pays de destination. Si vous retirez de l’argent dans l’une de leurs succursales, les frais sont considérablement réduits, voire nuls.
  • Notez le numéro à seize chiffres de votre carte et sa date d’expiration, le numéro de téléphone de votre banque ainsi que celui du centre d’opposition joignable depuis l’étranger. Placez le dans un endroit sûr ou, mieux, scannez le et envoyez le tout dans votre boîte mail.
  • Munissez‐vous du numéro de téléphone d’assistance de votre carte bancaire, de votre banque et/ou du numéro interbancaire.

Les retraits d’argent à l’étranger :

  • Retirez en monnaie locale. Vous avez parfois le choix entre retirer en dollars ou en monnaie locale. Même si de nombreux commerces peuvent accepter les dollars, vous pouvez être sûrs que le taux de change ne sera pas en votre faveur si vous payez en dollars plutôt qu’en monnaie locale.
  • Vérifiez le taux de change : Pour connaître le taux de change officiel dans n’importe quelle devise, vous pouvez vous rendre sur le site xe.com

Que faire en cas de perte ou de vol de carte? 

En cas de perte ou de vol de votre carte, faites le plus vite possible opposition (voir numéro donné par votre banque). Déclarez la perte ou le vol dans un commissariat de police sur place. Selon les banques, vous pouvez demander un dépannage en espèces auprès de votre centre d’opposition.

Le + de votre carte bancaire : 

La carte internationale n’est pas seulement un moyen de retrait ou de paiement! Elle fournit aussi certaines garanties en cas d’accident lié à un séjour à l’étranger (vol, retard, perte de bagages, rapatriement etc.). Si vous avez acheté vos billets d’avion avec votre carte, renseignez-vous bien, car cela peut vous éviter de prendre en supplément une assurance voyage/rapatriement.
Voir l’article rédigé au sujet des assurances voyage/rapatriement ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *