Santé pour son stage à l'étranger

Santé pour son stage à l’étranger

jessow Conseils pratiques, Destinations, Préparer son départ 0 Comments

Santé pour son stage à l’étranger.

Toi, étudiant qui t’apprêtes à partir en stage dans un des beaux pays d’Amérique Latine, d’Afrique ou d’Asie, tu as peut-être l’impression d’être sans cesse rappelé à l’ordre concernant les précautions à prendre avant de partir à l’étranger. Et bien ce n’est pas fini !

Se préparer sur le plan de la santé est une réelle nécessité quand on constate le fossé qu’il y a d’un pays à un autre sur les normes sanitaires. Et, souvent, en voyage, le corps a du mal à s’adapter, du moins il met du temps pour s’habituer au changement.

Les risques encourus varient selon ton état de santé, la situation sanitaire du pays visité, les conditions de vie et la durée de ton séjour.

Avant ton départ, voici quelques conseils de précaution pour maximiser tes chances de vivre un séjour sain et serein.

Les vaccins

Où que tu partes dans le monde, il faut bien se renseigner sur les vaccins préconisés selon le pays.

Nous sommes normalement tous vaccinés contre les maladies et infections qui touchent à peu près tous les pays du monde. Mais, selon le pays, certains vaccins supplémentaires sont recommandés voire obligatoires.

D’une manière générale, concernant l’Amérique Latine ou l’Afrique il te faudra peut être effectuer les vaccins suivants :

  • Fièvre jaune
  • Hépatite A, B
  • Rage
  • Typhoïde

Pour plus de détails, n’hésite pas à te rendre sur le site suivant : http://www.pasteur.fr/fr/map

L’eau

En France, boire l’eau du robinet ne pose aucun problème. Celle-ci est traitée et filtrée de façon à éliminer la potentielle présence de bactéries pathogènes et virus et l’eau délivrée au robinet ne présente ainsi aucun risque pour la santé.

L’eau courante dans les autres pays mais n’est pas traitée de la même manière qu’en France, tout simplement parce que chaque pays ne dispose pas des mêmes normes sanitaires et ne dispose pas non plus des mêmes dispositifs de traitement d’eau.

Du coup, lorsqu’un étranger boit une eau qui lui est étrangère, le corps peut ne pas la supporter et mal y réagir. Cela peut donner lieu à des troubles digestifs, de la fièvre et parfois entrainer des gastrites aux conséquences plus fâcheuses.

Attention du coup lorsque tu te brosses les dents, attention aussi aux glaçons, aux ustensiles et verres que tu utilises, forcément lavés avec l’eau du robinet.

De même pour les légumes et fruits mal lavés : pense absolument à les peler ou à les laver avec de l’eau minérale pour éviter une éventuelle contamination microbienne.

Une solution est de laisser bouillir l’eau pendant un certain temps pour éliminer les bactéries, si tu souhaites par exemple faire un café ou un thé. Il faut cependant faire bouillir l’eau plusieurs minutes (5 minutes en moyenne) pour être sûr de détruire tous les micro-organismes. Tu pourras utiliser cette eau bouillie pour te laver les dents si tu veux mais cette eau une fois bouillie, doit être conservée dans une bouteille ou récipient bien fermé (et surtout pas à l’air libre) et au maximum 24h. Pour la consommation quotidienne, préfère l’eau en bouteille.

A ton arrivée sur place, ne mange pas n’importe où ! Au moindre doute sur les conditions d’hygiène d’un restaurant, la meilleure option est de faire demi-tour !

Piqûres et morsures

Surtout en zone exotique tu pourras être amené à rencontrer beaucoup de moustiques! Notamment sur la côte caraïbe de Colombie ou encore dans la Selva au Pérou… Il est important de se protéger de ces piqures pour éviter les maladies portées par les moustiques : dengue, zika et autres. 

Sur les côtes brésiliennes, péruviennes et du Venezuela, tout comme en Afrique du Sud, sont présents des requins et méduses, jolis à observer en plongée, mais moins au contact proche!

Dans ta trousse à pharmacie…

Avant de fermer ta valise, garde une place pour mettre des médicaments basiques qui pourraient bien te servir si une fois sur place il est compliqué de te rendre à la pharmacie (en pleine nuit par exemple).

Dans cette trousse à pharmacie, on retrouverait par exemple :

  • Du paracétamol pour la tête et en cas de fièvre
  • Des médicaments pour le ventre
  • Du citrate de bétaïne en cas de mauvaise digestion
  • De l’arnica en granules en cas d’hématomes
  • Des pansements
  • Des bandages
  • Du désinfectant
  • Du collyre antiseptique
  • De la Biafine
  • De l’anti diarrhéique
  • Des antibiotiques urinaires (contre la cystite)
  • Une pommade calmante contre les démangeaisons (piqures de moustiques ou d’araignées)
  • Un anti-paludéen (selon le pays où tu vas)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *