Stage Lima : Témoignage de Juliette

jessow Destinations, Etudiants, Témoignages 1 Comment

Témoignage stage Lima.
Article rédigé par Juliette Bernier, étudiante en école de commerce. Témoignage de son expérience en stage à Lima, au Pérou via Waïno.

Ton impression de ton stage à Lima :

Je suis actuellement en stage en tant que community manager dans une agence de publicité située dans le quartier de Surco.
Je suis chargée de réaliser des campagnes publicitaires de A à Z en commençant par des photographies et des vidéos et terminant par les analyses des feedback.
Je travaille 7 heures par jour et j’ai environ 3 heures de transport par jour pour aller et venir. Mes journées sont donc bien chargées.
Je travaille seule avec le gérant de l’entreprise en règle générale. Ce qui me donne parfois beaucoup d’autonomie, mais aussi un travail plus dense et sérieux. En effet, je ne suis pas dans le cas de la stagiaire chargée de faire le café ou toute la journée devant l’ordinateur sans rien faire.
Ces points sont positifs, ce stage me permet d’acquérir des compétences et de découvrir des programmes, logiciels, techniques de travail, que je ne connaissais pas.
Malgré tout le marketing digital n’est pas mon projet de carrière, mais je trouve intéressant d’ajouter ces compétences à mon CV.
De plus, travaillant dans une startup je suis aussi chargée de développer des projets, animer des conférences, et recevoir les clients avec le gérant. Mon poste va un peu plus loin que sur le papier et cela me plait.
L’esprit startup a aussi des inconvénients tels que la planification, parfois vous pouvez voir votre patron partir en rendez-vous le matin et ne pas rentrer et ce sans vous prévenir. Si vous aimez l’autonomie et le calme cela vous conviendra.
C’est donc un stage intéressant, où je découvre une manière de travailler plus libre de celles que j’ai connu jusqu’ici, mais cela me permet aussi de mieux définir mes objectifs professionnels tout en affinant mes connaissances et mes compétences dans divers domaines.

témoignage stage à lima

Stage Lima : La vie à Lima

Lima est une très grande ville, Paris parait minuscule à coté. Je me suis accoutumée aux transports, aux bruits, à la pollution, au monde et aux avenues sans fin.
Cela peut paraitre rédhibitoire, mais la vie à Lima peut être aussi agréable.
D’une part, en tant que français votre pouvoir d’achat est plus grand, la vie est moins chère, les produits sont de bonne qualité et il y a e quoi se distraire dans la ville.
La nourriture tient une place importante, et les péruviens aiment partager. Il est monnaie courante d’être invité à manger chez des collègues par exemple.
Avec un stage, les transports, du sport et des visites de la ville, le temps passe à une vitesse incroyable.
De plus, la ville ne dort jamais, vous trouverez toujours quelque part où manger, où s’amuser, à n’importe quelle heure de la nuit. En effet, Lima regorge de casinos, bar, discothèques et food trucks.
Je dirai donc que la vie à Lima est fourmillante, si vous voulez être toujours dans la rue, en mouvement et aller de gauche à droite cela est aisé. Mais grâce aux rues très longues et aux espaces étendus vous pouvez aussi trouver du calme facilement.
Si vous avez envie d’un dépaysement cette ville vous le donnera, peu de choses ressemblent à la France ou à L’Europe, ici c’est l’Amérique .

La vie au Pérou est-elle comme tu l’imaginais?

Je me doutais que Lima serait bien différente de la France, mais je ne pensais pas qu’elle était si grande.
Je n’imaginais pas non plus ce contraste avec la France sous tous les aspects : architecture, culture, divertissement, niveau de vie, …
Je pensais à un changement fort avec ce que je connais à travers mes voyages, mais ne voyais pas les choses ainsi.
J’imaginais une ville plus verte, moins grande, moins polluée et avec une architecture plus jolie. En revanche, je m’attendais à trouver des produits de qualité concernant la cuisine et certains vêtements et cela est très important. Pouvoir être dans un grande ville où l’on peut bien manger à un prix bon marché est très plaisant.

Ce qui t’a frappé en tes premiers jours en stage à Lima

La première chose qui m’a frappée est la taille de la ville. Lima est immense, tout est grand, les rues sont très longues, les magasins très grands.

J’ai aussi été surprise par la vie de la rue, des vendeurs partout, des métiers dont je ne soupçonnais pas l’existence, un brouhaha incessant. Les transports sont aussi originaux, surtout pour ce qui est de la combi que je prends tous les jours. C’est un genre de petit bus qui roule selon les règles du conducteur. Il en existe de toutes les couleurs, de toutes les sortes, pour aller dans toutes les directions. Cela peut être stressant au début mais on s’y fait bien finalement, ça fait partie de l’aventure.
J’ai été aussi déconcertée par la différence entre les zones pauvres et riches. Les inégalités sont très fortes, mais le plus surprenant est de passer d’un quartier riche et protégé à un quartier dangereux et pauvre en quelques mètres. Car à Lima, la pauvreté n’est pas à la périphérie, mais à l’intérieur de la ville.
Les Prix m’ont aussi surprise, en effet ils sont biens plus bas que ceux de Paris, ce qui participe à rendre la vie plus agréable.

stage lima

Stage au Pérou et niveau de langue

Lorsque je suis arrivée à Lima je ne parlais pas du tout espagnol et ne l’avais jamais étudié auparavant.
Je parle italien, cela m’a peut être aidé, mais en l’espace de trois semaines j’ai constaté une réelle amélioration de mon niveau d’espagnol.
A Lima, il faut pouvoir parler espagnol pour travailler, sortir, acheter et converser. Rare sont les personnes qui parlent l’anglais, et encore moins le français.
Votre niveau de langue ne pourra par conséquent qu’augmenter. C’est aussi une des raisons de ma venue à Lima, apprendre à parler une langue de plus, rien de tel que l’immersion pour cela.

Les différences culturelles entre le Pérou et la France

Les différences sont fortes, surtout pour une femme. La société latino américaine à un profil plus patriarcal que celle européenne. Le statu de la femme est assez étrange du point de vue d’une française, mais au fond en tant que française ça n’a pas d’impact réel.
La religion tient aussi une place plus visible qu’en France. Le Pérou n’est pas un pays laïque et la majeure partie des gens sont chrétiens, il n’est pas rare de voir des statuettes de la Vierges sur les maison, des affiches où Marie est dessinée dans les combi avec des textes tels que “Dios es amor”. Il y a aussi des groupes d’évangélistes qui recrutent dans la rue, mais encore une fois cela reste poli et amical rien d’agressif.
La consommation est aussi différente, encore une fois on se retrouve ici dans un système plus proche des Etats-Unis que de l’Europe. Si vous êtes ami du fast food vous serez ravi car nombreuses sont les chaines de restaurants Etasuniens qui s sont installés à Lima.
Le rapport au corps semble bien moins important ici aussi, il n’y a pas un culte du corps ni de la minceur partout, les filles ne courent pas après les produits light autant qu’en France.
Certes les différences culturelles sont existantes et nombreuses, mais le tout étant que les liméens et les péruviens sont généralement des gens très accueillants, sympathiques, généreux et joyeux.

Comments 1

  1. Pingback: Rencontre d'entreprises en Colombie et au Pérou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *